[]
       

Rechercher
 

Trait d’Union n°60/16 semaine 14

Si ce message ne s’affiche pas correctement, cliquez ici

Bonjour à toutes et à tous,

Le printemps est arrivé chargé d’espoir et d’émotions.
Les émotions, ce sont les atrocités qui frappent ce bas monde tous les jours, et dont nous sommes plus touchés lorsque cela se rapproche de nous ou de nos proches.
Mais il faut garder espoir dans l’avenir :" l’espoir disparaît seulement quand on dit qu’il n’y a plus d’espoir" disait Asma MAHFOUZ, militante égyptienne membre du Mouvement de la Jeunesse du 6 avril, lauréate en 2011 du Prix Sakharov pour la liberté de penser.
Résister c’est garder l’espoir, le mot résister doit toujours se conjuguer au présent disait Lucie Aubrac.
C’est pour cela que l’on a choisi la voie du syndicalisme, le chemin des luttes, pour porter la voix des sans voix.
La seule lutte perdue est celle que l’on abandonne.
Bonne lecture et résistons toutes et tous.

Amitiés syndicales.

Le Bureau national de la FSU-Finances


Mobilisation contre le projet de loi Travail

L’heure est au développement de la mobilisation, afin que ce projet soit retiré.

En effet nous ne pouvons pas croire qu’en s’attaquant à la protection sociale des travailleur-se-s et en facilitant leur licenciement, cela va faciliter la création d’emplois.
Nous ne pouvons pas croire qu’en allégeant le taux des horaires supplémentaires, cela entraînerait des embauches, bien au contraire les employeurs préféreront alors faire faire des heures supplémentaires que d’embaucher.


L’essentiel de cette loi est inspirée par le MEDEF, elle vient prolonger les attaques portées au droit du travail par la loi Macron (dont certaines avaient été retoquées par le conseil constitutionnel).

L’instauration du travail sans droits et de l’hyper-flexibilité, bref un retour aux conditions de travail et de vie du début du siècle dernier, constituerait la panacée pour lutter contre le chômage.
Explications

Les femmes et les hommes de ce pays ne le pensent pas et ne sont pas prêts à se laisser tondre.

Nous sommes toutes et tous concernés.

Une nouvelle mobilisation est prévue le 31 mars en présence des salariés, des jeunes, des chômeurs et retraités.
Il faut tous rester dans l’action et mobilisés.

A lire aussi :

Le congrès de la FSU-Finances exige le retrait du projet de loi Travail

La FSU-Finances vous invite à signer la pétition contre le projet de loi Travail.

L’attaque sur les 35 heures et la durée légale de travail est dans le projet de loi travail. Cela nous concerne tous.

Projet de loi Travail (El Khomri) les femmes premières victimes

Mobilisons-nous le 31 mars en présence de tous les salariés, des jeunes, des chômeurs et des retraités.
Manifestations et grèves, cette journée doit être une réussite.


ACTUALITÉS

La retenue à la source de l’impôt sur le revenu

Le point de vue de la FSU-Finances :


DGFiP - Entretien professionnel - Campagne 2016

Les conseils de la FSU-Finances



Rémunération des fonctionnaires

Congrès FSU-Finances 2016

Découvrez les textes des projets de résolution adoptés à l’issue du 6ème congrès de la FSU-Finances :

PDF - 2.2 Mo
Projets de résolution FSU-Finances congrès 2016


Fonds d’écran FSU-Finances à télécharger


Adhérer à la FSU-Finances


Notre organisation syndicale ne reçoit aucune subvention ministérielle et n’existe que grâce à ses adhérents.
Votre cotisation syndicale vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôt sur le revenu à hauteur de 66 %.


Vous pouvez compter sur la FSU pour faire valoir vos droits..


Une question ?
Les membres de la FSU-Finances se tiennent à votre entière disposition pour répondre à vos questions.
N’hésitez pas à nous solliciter à l’adresse suivante : contact@fsufinances.fr