Rechercher
 

Traitements de janvier 2017 en baisse

Beaucoup d’entre vous ont été surpris de voir le montant net de leur paye de janvier en retrait sur celle de décembre 2016.

Deux explications :

  • Pour toutes et tous, la hausse du taux de cotisation « pension civile » (retraite) est intervenue au 1er janvier 2017 (comme les années précédentes).

C’est une plus grande part de la conséquence de la loi Fillon sur les retraites de 2010 que, dans l’unité syndicale la plus large, nous avions combattue et que le gouvernement de l’époque avait imposé malgré des manifestations très massives, mais également pour une moindre part les conséquences de la réforme de juillet 2012 du gouvernement Ayrault. C’est pour cette raison que la FSU et ses syndicats militent pour que soient abrogées toutes les mesures qui ont porté atteinte aux systèmes de retraite.

  • Pour les collègues qui adhèrent à certaines mutuelles complémentaires, dont la MGEFI, et dont le montant de la cotisation est précompté sur le salaire : ces cotisations ont pu être augmentées par décision des mutuelles concernées.

Ces hausses de cotisation sont une des conséquences de l’ouverture à la concurrence à laquelle les mutuelles sont désormais soumises. La FSU-Finances et la FSU sont opposées à cette situation et ont combattu les politiques tendant à affaiblir la protection sociale et à rendre plus cher son accès.

Il reste donc nécessaire de poursuivre la défense de nos revendications pour améliorer le droit à la retraite, renforcer l’accès à la protection sociale et gagner de nouvelles revalorisations de la valeur du point d’indice pour rattraper le pouvoir d’achat perdu ces 15 dernières années.