Rechercher
 

Programme Action publique 2022 : la consultation agents/usagers quelques éléments

Les chiffres :

  • 17 112 Français ont répondu au questionnaire (9 975 agents, 7 137 usagers) 4 835 ont fait des propositions.
  • 18% des participants relevaient de la catégorie C, alors qu’ils représentent 46% dans la fonction publique. Les deux autres catégories, 32% pour la « B » (20% dans la fonction publique) et 41% pour la « A » (34%) étaient surreprésentées .
  • Pour 66 % des agents et 60 % des usagers ayant répondu, l’action des services publics tend à se dégrader ( en particulier chez les plus âgés) .
  • La réduction des effectifs est un indicateur pour 24% des agents (les usagers ne l’ont pas évoqué), ainsi que la fermeture des services publics (13% des agents et 8% des usagers).

Pour améliorer les services publics, il faudrait selon eux : simplifier les démarches, réduire le délai de traitement des demandes et élargir les horaires d’accueil (10% des agents et 16% des usagers). En revanche, ils sont peu nombreux à souhaiter que des missions soient crées, abandonnées ou confiées à d’autres acteurs.

Selon le secrétaire d’État Olivier Dussop tous ces éléments, le gouvernement « ne les avait pas mesurés »,. Ils seront enrichis « dans les prochaines semaines » par le rapport du comité d’experts Action publique 2022 (CAP 22).

Pour la FSU c’est essentiellement « une opération de communication qui vise à légitimer les mesures que le gouvernement s’apprête à prendre pour la Fonction publique ». Il s’agit d’accompagner « rapidement la baisse des dépenses publiques » plus que de lancer des « innovations » visant à améliorer la qualité des services publics et les conditions de travail des personnels.