Rechercher
 

Projet de loi de finances 2019 : Nos ministères économiques et financiers paieront un lourd tribu en suppressions d’emplois

Ministère de l’Action et des Comptes Publics

Il est proposé de supprimer 2.283 postes, le ministère de l’Action et Comptes Publics est le ministère qui perd le plus d’emplois dans le budget 2019.

La DGFIP avec 2130 emplois détruits sera la première contributrice de la fonction publique.

Ministère de l’Economie et des Finances

Il y aurait 310 emplois supprimés.

Le budget serait diminué d’environ 1% et si l’on s’ajoute l’érosion monétaire correspondant à l’inflation (1,6 % de prévu pour 2018) cela équivaudra à une baisse de crédits de 2,6%.

La FSU-Finances ne peut pas cautionner un tel projet qui contribuera à dégrader les conditions de travail des personnels mais aussi le service rendu aux usagers.

La mise en place du prélèvement à la source va être au moins les premières années une source de démarches, réclamations supplémentaires occasionnant une charge de travail qui n’a pas été forcément bien mesurée.

Ce seront donc encore une fois les employés de la DGFIP qui devront face aux impérities des dirigeants.