[]
       

Rechercher
 

Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais !

Les ministres ont des conseillers, les conseillers conseillent les ministres. Ils leur conseillent de réduire les dépenses publiques, d’augmenter les impôts, de tailler dans les aides sociales. Il faut bien financer les 200 milliards annuels d’aides fiscales et sociales aux entreprises ! Oui mais, attention, il ne faut pas toucher à leurs propres revenus.

Un rapport du député de l’Aisne René DOSIERE donne à réfléchir. La rémunération moyenne d’un conseiller ministériel s’est élevée en 2014 à 8 201 euros bruts par mois (7 665 en 2013) soit une augmentation de 7 % ! A cela s’ajoute une prime qui est en moyenne de 2 235 euros par mois.

Dans dix-neuf ministères sur trente et un, la rémunération moyenne d’un conseiller est supérieure au salaire du ministre ! C’est au ministère de la Culture qu’un conseiller est le mieux payé : 13 744 euros, suivi de ceux de l’Intérieur : 12 087 euros, de la Décentralisation : 12 680 euros, du Redressement productif : 12 369 euros, et de l’Enseignement supérieur : 12 222 euros.

En revanche, au secrétariat d’Etat aux Anciens Combattants, un conseiller est payé 7 555 euros. Pas mal quand même !

Il est important de rappeler que selon les chiffres officiels de ces mêmes ministères, l’inflation a été de 0,6 % en 2013, et que c’est précisément ce qui a justifié une quatrième année consécutive du gel de notre point d’indice en 2014 (dernière faible revalorisation le 1er juillet 2010).

FSU-Finances CORSICA SUTTANA

Dessin de Laurent Saulnier