[]
       

Rechercher
 

Austérité aux finances : 2 548 emplois supprimés en 2016

Principale cible de la réduction des effectifs dans la fonction publique, nos ministères économiques et financiers vont être fragilisés.
Alors que les réformes s’empilent avec de fort impact sur la vie des personnels :

  • projet stratégique de la DOUANE,
  • projet de la retenue à la source de l’impôt sur les revenus à la DGFIP,
  • réforme territoriale avec fort impact notamment à l’INSEE, à la DGCCRF et à la DGFIP,
    la recette miracle d’accompagnement pour réussir est toujours la même : les suppressions d’emplois.
    En envisageant dans son projet de loi des finances de 2016 la suppression de 2 548 emplois dans nos ministères économiques et financiers, le gouvernement aggrave la situation actuelle.
    En 15 ans quelque soit l’étiquette du gouvernement, ce sont plus de 30 000 emplois qui auront été supprimés aux Finances.
    La FSU-Finances condamne cette politique dévastatrice en matière d’emplois et de service public de qualité et dont l’impact sur les dégradations des conditions de travail et de vie des personnels est fortement dommageable.
    PDF - 146.3 ko
    projet de loi de finances 2016