FSU-NIOUZE n°63
juillet 2016
  E-mail : contact@fsufinances.fr
  Site web : fsufinances.fr
 
Cet email ne s’affiche pas correctement ? Voir cette Infolettre dans votre navigateur 

Bonjour à toutes et à tous,

Comme vous pouvez le constater, notre newsletter fait peau neuve.
Nous espérons qu’elle vous sera agréable à lire.

C’est l’occasion de vous remercier pour votre fidélité. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire.

L’actualité sociale quant à elle reste toujours aussi inquiétante. Malgré une opinion publique majoritairement défavorable, le gouvernement recourt à nouveau au 49.3 pour l’adoption de la loi Travail présentée en deuxième lecture à l’assemblée nationale. C’est encore un coup porté à la démocratie. C’est aussi un signe de mépris du dialogue social qui s’avère pourtant être la solution pour sortir de cette crise.

Notre syndicat ne désespère pas et restera mobilisé pour faire valoir des droits facteurs de progrès social.

Très bel été à toutes et tous.

Amitiés syndicales.

Le Bureau national de la FSU-Finances

SIP d’Ajaccio fermé pour cause de ras-le-bol !
Ce matin, les agents des SIP gestion, SIP recouvrement et CDIF ont refusé d’ouvrir les portes de Cunéo, pour exprimer leur ras-le-bol de travailler dans de très mauvaises conditions, et faire part de (...)   Lire la suite
Manuel Valls en Corse - MANU MILITARI !
Communiqué de FSU-Finances Corsica Suttana. Depuis 8 heures du matin, des militants FSU (parmi d’autres) ont une nouvelle fois tenté de se faire entendre devant la Préfecture de région, par une (...)   Lire la suite
Garantie individuelle de pouvoir d’achat (GIPA) 2016
La GIPA est automatiquement versée aux agents de la Fonction publique, titulaires et non titulaires employés de manière continue sur la période de référence, dont le pouvoir d’achat du traitement a (...)   Lire la suite
Votation citoyenne sur la loi Travail : Les résultats remis à l’Elysée
Les organisations syndicales à l’initiative de la votation citoyenne sur la loi "Travail" ont remis les résultats ce mardi 28 juin à la Présidence de la République. Le score est sans appel, il reflète (...)   Lire la suite
PPCR : problèmes de reclassement de C en B
La mise en place de la PPCR est effective aux agents de catégorie B depuis le 1er janvier 2016, avec une mise en application sur le traitement de la paye au 1er juin 2016. Si un dispositif (...)   Lire la suite
 49-3 : le gouvernement persiste et signe ! 

Communiqué FSU


Quatre mois de mobilisations massives, de multiples sondages montrant, sans relâche, une opinion défavorable à ce texte de loi Travail, une absence de majorité parlementaire… et au bout du compte un texte contesté qui devient loi par le recours à l’article 49-3 de la Constitution !

Le gouvernement n’a pas voulu sortir de cette impasse. Il a délibérément mis en échec le dialogue social qu’il prône pourtant depuis le début de ce quinquennat, choisissant à l’inverse la division.

Mais alors qu’il a utilisé cette possibilité constitutionnelle pour aller vite et « arrêter de jouer » comme le déclare le Premier ministre, le gouvernement est loin d’en avoir terminé.

Comment peut-il envisager que ces mesures régressives, sur un sujet aussi structurant pour la société que le travail, puissent s’appliquer sans difficulté alors qu’elles ne sont le fruit ni du débat ni de la négociation ?

Les questions restent donc entières : Comment assurer l’égalité entre les salariés ? Comment éviter le dumping social ? Quelle définition du dialogue social ? Quelles conditions pour développer des emplois stables et de qualité, pour lutter mieux contre le chômage et la précarité pour une société du plein emploi ? Comment développer davantage des formations, et notamment des formations qualifiantes pour toutes et tous les salarié-es ?

La FSU, avec l’ensemble des organisations engagées depuis des mois pour faire valoir des droits facteurs de progrès social pour toutes et tous, continuera à se mobiliser pour porter ses exigences et ses propositions.

 Les dessins du mois 
L’actualité vue par notre dessinateur
Laurent Saulnier.


Adhérer à la FSU-Finances
Notre organisation syndicale ne reçoit aucune subvention ministérielle et n’existe que grâce à ses adhérents.
Votre cotisation syndicale vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôt sur le revenu à hauteur de 66 %.


Vous pouvez compter sur la FSU pour faire valoir vos droits..



Une question ?

 

Les membres de la FSU-Finances se tiennent à votre entière disposition pour répondre à vos questions.
N’hésitez pas à nous solliciter à l’adresse suivante : contact@fsufinances.fr