Éducation nationale: la FSU demande des engagements au Ministre

La FSU a rencontré aujourd’hui le Ministre de l’Éducation nationale. Une rencontre qui a permis de revenir sur les points de désaccords comme sur les chantiers en cours ou à mettre en perspective dès la prochaine rentrée.

A la demande de la FSU, le Ministre recevra les organisations syndicales, du premier et du second degré, à la mi-août pour traiter des questions spécifiques à chaque niveau d’enseignement et des conditions de la rentrée scolaire.

La FSU prend acte de l’affirmation du Ministre d’ouvrir les discussions annoncées par le Président de la République concernant la revalorisation des enseignant-es, en lien avec la future réforme des retraites, à partir de la rentrée. La FSU s’engagera dans ces discussions et demande des mesures de valorisation salariale passant également par des améliorations de carrière et des discussions spécifiques sur la réforme des retraites qui risque d’être particulièrement pénalisante pour l’ensemble des personnels de l’Éducation nationale.

A propos du comité de suivi sur la réforme du bac, au-delà d’un échange de diagnostic sur la réforme en cours, la FSU a demandé qu’il permette d’opérer les modifications nécessaires sur cette réforme.

La FSU a demandé au Ministre d’entendre les inquiétudes des personnels comme les désaccords qui peuvent s’exprimer.
Elle a redit son engagement à défendre un projet éducatif au service de la réussite de tous les jeunes et s’attachant particulièrement à prendre en charge les élèves les plus fragiles.

La FSU a demandé que tout soit mis en œuvre, en paroles comme en actes, pour rendre les personnels, enseignant-es comme non enseignant-es, acteurs du système éducatif, reconnus et valorisés comme tels.

Les Lilas, 17 juillet 2019